Traiter les Séquelles suite à une Commotion Cérébrale

La plupart des gens pensent aux maux de tête, aux étourdissements et à la douleur comme étant les seuls symptômes associés à des commotions cérébrales.


Ils ne pensent jamais aux variations de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, à l'importance de la stabilité de la glycémie et au maintien d'un apport adéquat en acides gras essentiels pendant la phase aiguë, mais laissez-nous vous dire qu'il y a BEAUCOUP de facteurs à considérer en plus de la tête, de la colonne vertébrale et des muscles qui les contrôlent lorsqu'il est question de commotion cérébrale.


La première chose qui se produit lors d'une commotion cérébrale, c'est que les neurones sont étirés, tordues et blessées dans les zones de contact profondes du cerveau.

Le problème le plus important avec les blessures profondes du cerveau, c'est que le tronc cérébral est affecté. Celui-ci abrite de longs neurones qui connectent différentes parties du cerveau.


Symptômes


La liste de symptômes qui peuvent se produire lors d'une commotion cérébrale est grande et peut inclure :


  • Maux de tête

  • Problèmes d'équilibre, sensation d'avoir la "tête légère"

  • Variabilité de la fréquence cardiaque

  • Développement de mauvaises fonctions intestinales telles que ; perméabilité de l'intestin, constipation ou diarrhée.

  • Sécheresse des yeux et/ou de la bouche

  • Problèmes de coordination

  • Fatigue

  • Sensibilité sonore et /ou à la lumière

  • Acouphènes ou bourdonnements d'oreilles

  • Problèmes de vision tels que vue double

Lorsque vous avez une blessure corticale ou que les zones du cortex cérébral sont blessées (lobe frontal, lobe pariétal, lobe temporal, ganglions de la base), les symptômes suivants peuvent s'ajouter :


  • Trouble de concentration

  • Anatomie cérébrale colorée

  • Perte de motivation

  • Dépression et/ou anxiété

  • Troubles comportementaux

  • Fatigabilité lors de la lecture ou symptômes de dyslexie

  • Colère non provoquée

  • Apathie

  • Augmentation ou diminution des problèmes de sensibilité cutanée

  • Difficultés de discours

  • Pertes de mémoire

  • Mauvaise conscience spatiale


Une blessure au cervelet est inquiétante, mais très courante lors de commotions cérébrales. Le cervelet, appelé « le petit cerveau », contient en fait plus de neurones que l'ensemble du cerveau lui-même. Il est impliqué dans tous les aspects des informations qui entrent ou sortent du cerveau. Il contrôle les éléments suivants : le tonus musculaire, la coordination motrice, la pensée, les émotions, l'équilibre, la sortie vestibulaire, la posture. Il est responsable des vertiges et de l'intégration constante de toutes les parties du cerveau.


Traitement


Nos tests diagnostic aident à déterminer quelles parties du cerveau sont impliquées et dans quelle mesure.

Notre examen physique aide à déterminer dans quelle mesure votre cerveau est alimenté et à quel point nous pouvons vous pousser la réadaptation.

Si vous avez des inquiétudes au sujet de l'une de ces zones de votre cerveau, veuillez nous contacter.

11 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout